Bleach No Kimitsu

créer ta propre destinée...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gare aux scorpions

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gare aux scorpions   Ven 25 Jan - 20:23


    Inauguration de catégorie par Nell ! Evidemment, depuis le temps que Nell traîne dans ce foutu désert, on se demande si ce n’est pas elle qui l’a créé. Enfin, c’est une image. Bien sûr, elle s’en fichait de savoir depuis combien de temps elle était là et de savoir ce qu’elle était avant. Non elle préfère s’amuser. Dans cet endroit sinistre qu’est le Désert Blanc, où la vue sur Las Noches était imprenable. Elle se demandait tellement ce qu’il y avait à l’interieur, comme si elle ne l’avait jamais pénétré… c’est sûr, c’était déjà arrivé, mais elle ne s’en rappelait pas. Maudit Noitora. Nell aura ta peau, enfin si elle retrouve la mémoire, ce qui n’est pas là d’arriver. En tout cas, que d’ennuie dans ce désert, à part jouer à chat, il n’y avait rien à faire. C’est bien pour ça, à cause de cet ennui mortel et perpetuel, que Nell laissait place à son imagination pour inventer toute sorte de jeux tous plus farfelus les uns que les autres. Mais bon, du moment que ça l’occupait, il n’y avait pas à s’inquiéter. Seul l’ennui était son point faible sous cette forme. Et au vu de son imagination débordante, elle ne s’ennuyait presque jamais, cela va sans dire. Mais bon, là, je ne voudrais pas protester, mais ça va trop loin.

    « Nell a des ailes !! Nell a des ailes !! Nell est un aaaange !!!! »

    Eh… oui. Nell était couché par terre, en agitant les jambes et les bras, créant des traces dans le sable gris. Vous savez, ce truc super populaire à la place qu’on fait généralement pour laisser une emprunte d’ « ange » dans le sable. C’était exactement ça. En tout cas, ça l’amusait drôlement. Il en faut peu pour être heureux, après tout. Puis, marquant une légère pose, elle s’arrêta de gesticuler pour hurler et rire de plus belle, deux minutes plus tard. Elle fit un saut périeux et retomba sur ses pattes comme un chat, en hurlant de joie, comme toujours. Mais elle remarqua que ses deux compagnons avaient disparu. Mais où étaient-ils donc ?? Elle regarda partout, complètement affolée et commença à hurler comme une malade leur prénom. Pas de réponse. A part le souffle du vent, il n’y avait rien. Nell se laissa tomber sur son derrière et posa ses deux mains sur sa tête. Attention, mettez vos tenues de plongée: elle fondit en larmes et se retourna, en tapant sur le sol et donnant des coups de pieds dans l’air. Il l’avaient abandonné, ça ne faisait aucun doutes, enfin c’est ce qu’elle croyait. D’un côté, pour une gamine comme elle, c’était tout ce qu’il y avait de plus normal.

    « OUIIIIIIIIIIIINNNN !!! Nell est toute seule !! Nell est… snif… snif… Nell, Nell, Nell, Nell est trop triste !! snif… OUINNNNNNN !!! NELL VEUT SES AMIIIS !!! »

    Et Nell le vallait bien. Bref. En effet, la solitude était la dernière chose qu’elle approuvait. Puis elle vit une ombre devant elle, et s’arrêta de pleurnicher en levant la tête. Qui était-ce ? Ses amis qui étaient revenus ?? Eh bien non, grosse déception. C’était un Arrancar, qui visiblement, était sous les ordres d’Aizen-sama, vu sa tenue et le katana qui était attaché à sa centure spécialement portée à cet effet. Elle le regarda fixement avec encore les larmes aux yeux. Cet Arrancar était de grande taille, enfin pas trop. Il avait des cheveux châtains un peu bouclés et le reste de son masque était sur sa tête, laissant joliement apparaitre deux belles cornes de gazèle. Il avait pas l’air méchant, malgré ses deux yeux rouges commes des rubis. Il tendit la main à Nell pour l’aider à se relever et s’accroupie, un sourire aux lèvres. Il avait l’air très gentil, contrairement à monsieur le glaçon du congélateur (Ulquiorra), le punk super hércule boxeur (Grimmjow) et le gros messant pas beau bucheron (Noitora). Eh oui, comme on peut constater, Nell avait un sens de la donation de surnoms surdéveloppée, mais surtout, son imagination battait tous les records. En tout cas, bizarrement, l’Arrancar avait l’air de la connaitre. Bizarre.

    « Vous êtes Nelieru, je me trompe ? Hum… votre apparence a beaucoup changé… on m’a parlé de vous. Mais je n’imaginais pas que votre apparence avait changé à ce point.
    - N…NANI??? Nell n’a jamais eut d’autre apparence que celle-là ! »

    Il était surpris de cette réponse. Nell ne se souvenait pas de son passé d’Espada, mais visiblement, certains Arrancars étaient au courant de ce qu’il lui était arrivé. Rare, mais il y en avait quand même. Il décida donc de jouer le jeu, puisqu’elle avait perdu la mémoire. Il lui demanda pourquoi elle avait pleuré, ce qu’elle expliqua en hurlant de tristesse. Bien sûr, elle dramatisa la situation et lui dit que ses amis l’avait abandonnée sans pitié et qu’elle allait être jetée en pature aux Menos, qu’elle allait mourir dans d’atroces souffrances. Puis elle sauta dans les bras de l’Arrancar en pleurant de plus belle. Qui croirait qu’elle a été la Tercero Espada par le passé ? L’Arrancar, lui, pour la rassurer, lui proposa de jouer avec elle. Ce qu’elle accepta sans broncher. Avant de partir à la recherche de ses amis, elle devait jouer, oui, absolument. Elle se jeta par terre avec un grand sourire aux lèvres et commença à creuser un trou. C’était rare qu’on veuille jouer avec elle, mais alors un Arrancar venant de Las Noches ! Elle n’en pouvait déjà plus de tant de joie. Elle rentra dans son trou et se recroquevilla sur elle-même en hurlant: « Tu me trouveras pas, je suis trop bien cachée !!! ». Hum, oui. En effet, n'importe quel aveugle l’aurait vu, mais bon. Autant ne pas la vexer, et puis son nouveau camarade de jeu avait l’air tellement gentil. Il fit un léger sourire et se tourna, faisant semblant de la chercher. Quelques minutes plus tard, elle profita de son inattention pour sauter sur son dos. Pour une Arrancar, plus enjouée que Nell c’était impossible.

    « Nell veut encore jouer !! »

    Après avoir joué encore et encore, l’Arrancar dû partir. Non pas qu’il avait marre de Nell, mais le devoir l’appelait certainement. Nell se trouvait de nouveau toute seule. Mais pourquoi ? Pourquoi ne se souvenait-elle pas de son passé ? Du coup, elle croyait qu’elle était née dans ce désert et que depuis sa naissance, elle ne faisait que s’amuser. Rien d’autre. Plus personne autour d’elle, elle se sentait terriblement seule. Et triste. Puis elle entendit des pas, au loin. Elle leva la tête, voyant deux silhouettes peu raffinées qui ne lui étaient pas inconnues. Pendant un instant, elle eut envie de sauter de joie, ce qu’elle ne se retint pas de faire naturellement. C’était… ses deux compagnons ?! Oui !! Nell explosa de joie et courru à leur recontre, les larmes aux yeux. Puis, elle se réveilla. Il s’agissait simplement d’un rêve ? Bah tant mieux, après tout. elle ouvrit lentement les yeux, couchée dans le sable gris du désert. Elle était dans une position d’étoiles, les bras et les jambes écartées, avec une emprunte d’ange en dessous d’elle, et ses deux amis qui la regardaient bizarrement. Elle fit un gros sourire et commença à brailler comme à son habitude…

    « Nell aime ses amis trèèèès très fort !! »


[ Fin ]


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gare aux scorpions   Sam 2 Fév - 13:28

je te met 5/5 car c'est vraiment super ,c'est long ,bien rédigé et tout c'est super bravo !
Revenir en haut Aller en bas
 
Gare aux scorpions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Petit train et chef de gare...
» Gare lemax
» La nouvelle gare des guillemins
» Gare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach No Kimitsu :: Hueco Mundo :: Desert Blanc-
Sauter vers: